COMMMENT COMBATTRE LA SORCELLERIE

         

S41

Les personnes qui s'intéressent, même légèrement, à la santé morale et spirituelle de la société actuelle, ont certainement déjà eu l'occasion de diagnostiquer que le monde s'engouffre de plus en plus dans l'ère de la perversion et de la sorcellerie. De nos jours, la percée continue du satanisme ne fait plus l'ombre d'un doute. La ténèbre serait entrain de recouvrir l'humanité actuelle, afin d'engloutir les quelques derniers innocents qui existent encore sur la terre. Qu'il est devenu difficile pour le juste de vivre en ce bas monde!

          Face à cette forteresse en construction, que le diable compte boucler bientôt autour de l'humanité, le juste n'a apparemment plus de choix que celui de combattre plus énergiquement le malin. Pour beaucoup malheureusement, " nous vivons le temps de l'apocalypse ", alors on croise les bras et on attend l'orage passer, puisque c'est écrit. Une démarche pas nécessairement rassurante qui ressemble à de l'inaction. Edmund BURKE ne disait-il pas que " La seule chose qui permet au mal de triompher est l'inaction des hommes de bien " ?

          Etant donné l'obligation désormais pour tous les " innocents " (ceux qui ont encore la chance d'échapper au diable) d'entrer dans ce combat spirituel, PROPHETE SHALOM a choisi ce jour de publier le présent article, fruit de quelques années de recherches et d'observations. Son but est simplement celui de fortifier l'armée de la lumière qui jusque-là semble visiblement crouler sous le poids de l'armée satanique.

 

          Malgré que les propos tenus ici puissent paraître très digestes pour les uns et indigestes pour les autres, il ne s'agit plus d’y aller avec le dos de la cuillère, mais de prendre le taureau par les cornes. Libre à chacun d'apprécier selon ses sensibilités spirituelles, sorcier ou non. Toutefois, afin d'éviter toute désinformation, la sorcellerie ou le satanisme, ici, sont entendus comme des  pratiques surnaturelles et maléfiques de nuisance et de destruction de la société humaine.

           Ainsi, ci-dessous énumérées quelques indications qui interpellent l'homme dans sa responsabilité face au bien-être spirituel de la terre:

1-) Consulter de temps à autre un voyant, c'est-à-dire un médium, quelqu'un qui voit l'invisible, afin qu'il vous décrypte même approximativement ce qui est caché et trouble votre quiétude ou celle des vôtres.

          Ne pas s'attendre à ce que ce dernier vous dise cent pour cent de vérité, car il est un humain après tout. Il peut se tromper, il doit même se tromper, car il n'est pas Dieu. Autant on a souvent un médecin ou un avocat de famille, autant il convient d'avoir un voyant de famille pour éviter de vivre en aveugle dans cette jungle qu'est devenu notre monde. Moins les gens vont chez les voyants, moins ils connaissent les techniques des sorciers (ce qui arrange ces derniers), et plus ils sont des proies faciles. Ce n'est pas parce qu'il y a des menteurs, des enchanteurs et des escrocs parmi les médiums, que tous le sont, ou qu'il faille ne plus en consulter un. Certains ont acquis naturellement et positivement le don, et s'en servent au profit de ceux qui en comprennent le bien fondé. La voyance n'est pas satanique, comme beaucoup l'ont enfoui dans leur tête.

s1

          Le monde moderne a depuis longtemps jetté l'anathème sur les voyants et leur art, induisant par le même temps un sentiment de honte et un complexe de supériorité à ceux qui pouvaient solliciter leurs services. Il serait peut-être temps que les modernistes ("cartésianisés") transcendent cet obscurantisme qui fini bien souvent par les conduire dans des sectes et autres pratiques ténébreuses. C'est à la volonté humaine de refaire un monde spirituellement viable.

2-) Consulter souvent un médium lorsque: on a une rencontre importante ou suspecte en vue, on envisage de faire un long voyage, on veut engager un investissement énorme, on a une épreuve capitale à affronter, on hésite à adhérer à une association qu'on nous propose, on hésite à signer un contrat, on doute d'un(e) conjoint(e) à choisir pour soi-même ou pour un proche, on va commencer un nouvel emploi, etc.

3-) Avoir un minimum de trois voyants que l'on peut consulter selon les besoins. Cela  aide souvent à apprécier plus largement les contours d'un même problème. Tout ceci vient, il faut le préciser, soutenir les efforts personnels que l'on fait déjà grâce à ses propres compétences. Une idée peut-être folle pour certains n'est ce pas?  De quoi faire rigoler certains modernistes ou/et scientistes, non?

4-) Pratiquer la religion de ses ancêtres, car c'est elle qui est en harmonie avec les gènes de l'individu. C'est un potentiel très fort que beaucoup rejettent au profit des religions dites révélées. Ces religions qui apportent une certaine prospérité certes, mais plus dans les dires que dans les faits, pour beaucoup de gens. Pratiquer l'ancestralité est souvent désigné sous le vocable de faire les "us et coutumes". Donc, il est hautement important de toujours faire les us et coutumes pour chaque individu de la famille, jeunes comme vieux. C'est le rejet de ces valeurs, du fait de la modernité et ses croyances dites évoluées, qui est en partie responsable de la recrudescence de la sorcellerie et des sectes dans le monde.

5-) Comprendre que les prières ne suffisent pas à vaincre la sorcellerie, et que dans certains cas l'individu doit subir un rituel de blindage de son être (Corps, âme, esprit, etc.) auprès d'un praticien, afin d'en échapper. Les croyants qui sont objectifs peuvent  le reconnaître, que malgré leur ferveur dans la prière, ils subissent parfois les maléfices des sorciers, ou même, ils ne progressent pas toujours dans le cadre de leur profession.

6-) Il est possible, dépendamment des traditions, de "vacciner" un individu contre la sorcellerie, même pour quelques années. De même, l'on peut se prémunir de ce danger en mâchonnant souvent une écorce ou en la portant simplement sur soi. Toutefois, tout dépend bien sûr de qui nous la donne, car il y en a de bonnes et de mauvaises qui sont reconnues socialement. Le jujube (qu'on le mâche ou qu'on le porte sur soi) est un tel exemple de protection.

7-) Attention à  l'idée qui veut que l'on s'associe avec d'autres gens nécessairement pour mieux prier Dieu. Rien n'oblige cela, car les sectes en profitent pour recruter parmi les personnes mal averties. Toute prière sincère, en privée ou en groupe est entendue par Dieu.

8-) Ne pas adhérer aux associations n'importe comment. "La sorcellerie est généralement un chemin de groupe", avertissait Patrick NGUEMA NDONG, Chercheur spirituel Gabonais, dans "le Magazine de l'étrange" sur la radio Africa N°1.  Au coeur de beaucoup d'asssociations et d'entreprises malheureusement, gîte la sorcellerie, avec l'air de rien. C'est le cas dans presque tous les marchés, toutes les administrations, dans les univers politiques, comme dans d'autres secteurs d'activités. Eh, oui. "La sorcellerie est devenue un establishment de façade respectable", concluait Patrick N. N.

S21

9-) Faire toujours attention aux personnes hypocrites qui nous entourent. "Le sorcier agit toujours en pensant ne pas être vu, il évolue dans un système où c'est la ruse qui prédomine", ajoutait-il.

10-) Ne pas souvent répondre "OUI", dans le sommeil, au téléphone, ou à certaines questions suspectes que l'on peut nous poser dans certaines circonstances. Ce genre de questions ont souvent un autre entendement dans le plan sorcier, sur le moment, et cela peut nous condamner, en cas de OUI. Avis donc aux personnes qui tout le temps décrochent au téléphone en disant " Oui, allo", ou  "oui, qui est-ce?", ou encore "oui, j'écoute.". Disons plutôt "Allo?",  "Allo, qui est-ce?", "Allo, à qui ai je l'honneur ?", ou alors laisser l'interlocuteur s'introduire, en silence, dans certains cas douteux.

11-) Ne pas souvent mélanger ou échanger nos affaires avec celles d'autrui. Il s'agit de vêtements, de chaussures, cigarettes, rouges à lèvres, téléphones, livres, cahiers, stylos à bille, etc. Avis en particulier, à nos jeunes scolaires et étudiants aux approches des examens, concours et autres.  

12-) Ne pas être quelqu'un qui avale toujours tout ce que pensent les autres. Savoir développer ses propres convictions et principes dans la vie. Les sorciers commencent souvent par changer notre vision ou notre volonté en la leur, d'une manière subtile. " Parfois, si quelqu'un vous demande un caillou, donnez en deux. Vous contribuez ainsi à briser un éventuel sortilège du sorcier en face de vous" ou encore, " Quand on ne fait pas la volonté exacte d'un sorcier, on fait échec à son ambition", conseillait à nouveau P. NGUEMA NDONG.

13-) Croire en Dieu en y impliquant toute son intelligence. Dieu aime ceux qui LE cherchent, L'éprouvent vraiment et sincèrement, du fonds de leurs cœurs. Les sectes encouragent souvent le contraire, c'est-à-dire, elles souhaitent une croyance sans analyse, sans esprit critique. Cela ressemble plus à une manipulation.

14-) Prier souvent pour nos proches (enfants, conjoints, amis, etc.), qu'ils soient loin de nous ou pas. C'est vrai en particulier pour les enfants qui sont à l'école ou dans la rue, car ces lieux sont de moins en moins propices aux bonnes moeurs.

15-) Eviter la convoitise, c'est-à-dire ne pas être envieux, car cela est le point central de départ vers l'entrée dans une secte. On dit plus couramment "ne pas avoir les longs yeux". Lorsque l'envie nous prend, disons nous " Seigneur Dieu, que ta volonté soit faites", puis continuer humblement notre chemin.

16-) Ne pas chercher absolument à "avoir des relations hauts placées" parce que l'on veut "devenir quelqu'un". Cela peut conduire inattendument, du jour au lendemain, dans l'antre du diable. Un destin peut se réaliser sans forcement passer par le canal de la compromission. C'est la puissance qui compte.

17-) Eviter autant que faire se peut de mentir, c'est-à-dire choisir en général l'esprit de droiture.

18-) Prier le plus souvent intérieurement, chaque fois que le temps nous le permet, où que l'on soit.

19-) Si l'on est chrétien, prier souvent le Saint dont on porte le nom, lorsque l'on est en difficulté. Ainsi, Jean appellera Saint Jean au secours, Emilie appellera Sainte Emilie, etc. Bien sûr, le cas de JESUS n'est plus à démontrer.

20-) Savoir que la sorcellerie est hiérarchisée, et que dans certains cas, même un inconnu peut nous envoûter, sans nécessairement que l'on soit de la même famille. Attention, les sorciers prône souvent le contraire.

21-) Savoir aussi que si quelqu'un est sorcier, il peut toujours nous ensorceler, même si on lui est rapproché familialement parlant.

22-) Ne pas souvent donner directement quelque chose à manger à l'enfant d'autrui, mais plutôt à son parent.

23-) Ne pas souvent boire dans un verre dans les espaces publics. Boire dans la bouteille et, au besoin, refermer même souvent son goulot avec la capsule, après une gorgée. Ce n’est pas galant peut-être, mais prudent.

24-) Dans certaines circonstances, ne plus consommer sa boisson, si on l'a abandonnée pour revenir après.

25-) Changer souvent ses préférences (boissons, nourritures, habillements, fréquentations, tempérament, etc.) lorsque l'on réalise qu'elles sont déjà quasiment connues de tous ou d'un individu en particulier. Par exemple, boire plutôt de l'eau, si l'on réalise, en arrivant à une festivité, qu'on nous a réservé notre goût habituel.

26-) Faire souvent ses choix par soi-même, selon ses convenances. Cela est davantage valable sur le plan des pensées, car les sorciers pratiquent régulièrement la désinformation, c'est-à-dire la manipulation de l'opinion publique, dans leurs intérêts égoïstes. Il s'agit généralement d'arguments visant à ménager le pervers et à décourager l'éthique. C'est le cas par exemple des réflexions du genre "le diable existe t-il vraiment?", "le diable ou les sectes n'existe(nt) pas",  "la sorcellerie est juste une manipulation des ondes", ou encore " s'embaumer à l'huile de palmiste attire les sorciers",  dont il faut se mefier. Ce n'est pas de la blague.

27-) Savoir que les cinq premiers conseils précédents sont les plus importants.

S31

28-) Enseigner les coutumes aux enfants, au fur et à mesure qu'ils approchent la maturité, car cela protègera notre descendance après nous. Attention: LES COUTUMES EXISTERONT TANT QU'IL Y AURA DES HOMMES SUR TERRE.

29-) Ne pas souvent donner sa date de naissance à autrui, lorsque le contexte est douteux. Par exemple, dans un jeu par sms sur téléphone portable, ou pour s'inscrire dans un site internet que l'on veut découvrir, etc.

30-) Se rincer souvent le corps à l'eau salée, après un bain ordinaire, puis laisser le corps se sécher tout seul, sans plus utiliser la serviette.

31-) Se oindre souvent à l'huile d'olive, pour ceux qui peuvent s'en procurer, ou encore à l'huile de palmiste (couleur noire ou claire). On peut également en lécher ou en boire. Attention à l'huile de palmiste mélangée, de mauvaise qualité, que vendent certains commerçants véreux.  L'huile d'olive pourrait ainsi être utilisée comme lubrifiant lors de rapports sexuels, en prévention des couches de nuits.

32-) Laver souvent le sol de la maison, le soir au coucher, avec de l'eau simple ou salée. Il est également possible d'asperger le plancher avec un mélange d'eau salée et de jus de citron, ou avec de l'eau bénite. A cet effet, il suffit de se procurer une bouteille vide d'eau minérale dont on fait de petits trous sur le bouchon plastique.

33-) L'on peut aussi accrocher dans un angle de la maison, une petite bouteille cassable, ouverte, contenant du miel naturel. Cela agit autant contre les attaques sorcières.

34-) La littérature, le cinéma, les causeries sociales relatives aux méfaits de la sorcellerie méritent également notre attention au quotidien, car ils sont susceptibles d'accroître notre connaissance de ce fléau. C'est le cas de la littérature et des films nigérians, en particulier, qui ont déjà suffisamment abordés cette problématique. Les sorciers les déconseillent plutôt, et on les comprend.

35-) Ne pas être trop scientiste, à savoir vouloir tout expliquer par la science cartésienne. La science irrationnelle a ses propres lois qui défient parfois celles du rationnel.

36-) L'on peut aussi fixer une aiguille neuve sur soi, le soir au coucher, en veillant à ne pas se faire piquer.

37-) Si avant une réunion, vous réalisez qu'une chaise a été spécialement "préparée" pour vous, changez de place, si possible. Mais, étant donné que dans certains cas vous pouvez ne pas avoir de choix, prenez une "disposition personnelle" dont vous êtes convaincu de l'efficacité, avant de partir de chez vous.

38-) Savoir qu'à côté de la ruse, les forces du mal utilisent souvent aussi la contrainte physique pour obliger leur cible humaine à adhérer à leur jeu satanique, surtout lorsque cette dernière s'est retrouvée innocemment et/ou malheureusement dans leur fief.

39-) Prenez de la terre de votre concession (lieu de vos racines ancestrales), mélangez là avec des graines de jujube, puis écrasez le tout par vous-même, en demandant intérieurement la bénédiction de vos ancêtres et de Dieu. Gardez cela chez vous, puis avalez en une pincée de temps en temps, avant des sorties importantes. Dans la même foulée, s'il coule de l'eau dans votre concession, ayez en une certaine quantité chez vous, pour des besoins de bien être spirituel.

          Enfin voilà donc, quelques recettes soumises au public. Certaines dispositions ici recommandées, pendant qu'elles s'harmoniseront avec les convictions des uns, pourraient naturellement choquer profondément celles d'autres personnes. L'important consistera, pour chaque lecteur franc,  à expérimenter individuellement les thérapeutiques proposées, afin de les rejeter, les adopter ou les améliorer éventuellement, car ces posologies sont les unes plus ou moins fortes que les autres.

           Cet article n'est pas un  tout, mais simplement une contribution préventive, fruit de quelques années d'études et d'analyses. Il s'adresse à ceux qui, pour l'instant, restent préservés de l'envoutement de satan et qui souhaitent demeurer comme tels. Si vous avez d'autres techniques applicables simplement, bien vouloir les porter à notre connaissance pour vérification et diffusion.

           Le lecteur devra garder à l'esprit que les présents conseils ne sont pas nécessairement immuables, étant donné que les forces du mal font tous les jours des recherches afin de peaufiner leurs méthodes maléfiques de conquête des âmes innocentes. Brefs, les sorciers changent souvent leurs démarches quand ils ne procèdent pas à discréditer les antodotes qui leurs font échec. Donc, au lecteur de rester spirituellement éveillé. Le seul danger des prescriptions faites ici est que l'usager vienne à les oublier de temps en temps, alors qu'en face ses assaillants malfaiteurs ne prennent aucun répit.

            Face à l'avancée satanique des temps actuels, à l'armée divine de s'organiser afin de repousser lucifer et ses suppôts. Merci.



UNE VIE SAINE ET COMBLEE AVEC LA SPIRITUALITE, C'EST ICI!!!

MAIL: propheteshalom1993@gmail.com

WEB: www.forceocculte.com

TEL: 00229 96 07 79 71